Politique de “dé-listing” d’un DARWIN

26 September 2017
Nicolas Faucheur

La vie est composée de cycles: les organismes naissent, grandissent, (les viables) se reproduisent, et finissent par mourir.

Retour en 2012, où nous avons créé un «une place de marché où les investisseurs achètent des traders» … nous imposant sur le marché avec un nom accrocheur. En attirant nos premiers traders, nous prenions conscience que les stratégies de trading ne sont pas différentes des organismes vivants. Tout le monde essaie. Certains (très peu) attirent plus d’un investisseur, et tous plus ou moins finissent par muter pour s’adapter à la lutte. Les plus flexibles prospèrent, attirent capitaux et opportunistes tentant de répliquer le modèle, jusqu’à ce qu’ils finissent éventuellement par périr par leur taille.

C’est alors que la théorie de l’évolution nous a paru comme une évidence – et nous avons choisi de devenir Darwinix!

(Non, Darwinix n’est pas une faute de frappe. Mais, darwinix.com étais pris, alors nous avons tapé Darwinex – pour EXchange… mais gardons ceci pour un prochain blog-post).

 

Le cycle de vie selon DARWIN

Un principe clé de l’évolution selon la théorie de la sélection naturelle est que “plus d’individus sont engendrés par chaque génération plus à même de survivre”.

Parce que cela s’applique 1:1 aux DARWINs,  vous avez peut être demandé à notre Customer Success Team de supprimer votre DARWIN… sachez que:

  1. Nous ne supprimons PAS les DARWINs. Tout le monde, et spécifiquement les investisseurs, ont accès à tous les DARWINs – listés et dé-listés – d’un trader,
  2. Les traders peuvent dé-lister leur DARWIN sur simple demande. C’est votre Propriété Intellectuelle, et par conséquent votre droit de cesser sa monétisation et fermer les investissements dessus. Mais ceci appartient à l’histoire, et restera partie de votre historique

Dans ce post, nous expliquerons pourquoi la transparence est une composante non négociable, et indissociable de la vision derrière notre EXchange. Et pourquoi nous pensons qu’en plus d’être bénéfique pour la classe d’actifs DARWIN, ce processus est également bon pour vous!

Nous espérons que vous apprécierez l’idée, et attendons vos retours!

Un prérequis pour la classe d’actifs

Nous croyons fermement que lister les stratégies sur une place de marché est le meilleur mécanisme à exploiter pour leur permettre d’atteindre le rang de classe d’actifs à part entière.

Une des raisons qui ont mis le système de Wall Street en difficulté est le manque de transparence. Les gérants (asset managers) mettaient silencieusement les fonds sous-performants sous le tapis. Les conseillers en investissement prospèrent sur les conflits d’intérêts. Les médias tendent à rapporter sélectivement qui fournit le plus de revenus publicitaires. Ce qui oblige Main Street à prendre des décisions financières sur des informations partielles (ou pire, erronées). Le système financier pré-internet est extrêmement opaque et très vulnérable aux perturbations, car de plus en plus de gens se rendent compte que le système est structurellement “défectueux”.

Si nous voulons que les investisseurs puissent apprécier les stratégies de trading en tant que classe d’actifs, nous devons faire place nette! Les investisseurs ne pourraient jamais faire confiance sans une totale transparence… impliquant par conséquent que toutes les stratégies, et plus particulièrement les moins réussies, puissent être consultées publiquement. Oui, cela sonnera un peu moins glamour pour la plupart des auteurs de DARWINs… mais c’est le prix à payer pour les plus cohérents!

Les marchés montent, puis chutent – et vous?

En quoi cela serait bon pour les traders, “tachés” par une stratégie qui n’a pas encore pu briller?

Gagner régulièrement est difficile. Comme l’évolution, c’est un processus, au cours duquel aucun trader ne démarre du bon côté de la pièce.

Quel est le chemin le plus court entre perdre, et atteindre le breakeven? Admettre que l’on perd. Passer en revue sa stratégie. Identifier ce qui ne fonctionne pas. Résoudre le problème. Répéter.

Quel est le chemin le plus court entre le breakeven, et une profitabilité régulière?  Passer en revue sa stratégie. Identifier ce qui ne fonctionne pas. Répéter.

Voilà comment cela fonctionne – dans le trading comme dans la vie. Echouer, jusqu’à la victoire! C’est l’échec qui vous montrera la voie vers la réussite.

Maintenant, mettez-vous dans la peau d’un investisseur mature. À qui préféreriez-vous faire confiance: un trader affichant une belle performance, mais sur 3 mois, sans aucun autre historique? Ou un historique qui a traversé une évolution pluriannuelle, passant de perte à breakeven, puis de breakeven à profits réguliers?

Pour notre part, nous pensons que l’évolution vers la transparence est le grand vainqueur, et espérons que vous en conviendrez!