EAs Metatrader: tout ce qui brille n’est pas Or [EAS-I]

8 February 2018
Nicolas Faucheur

Ce post sur les Expert Advisors, ou EAs commerciaux est le premier d’une série, dans laquelle nous vous embarquons avec nous.

Aujourd’hui, nous mettons en lumière certains des principaux avantages et inconvénients de ces EAs pour les traders.

L’intention ici n’est pas de qualifier les EAs commerciaux de bons ou mauvais, mais plutôt de façonner une vue générale à leur égard; ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas réaliser.

Pour faciliter la lecture, le reste de ce post est divisé en deux sections: avantages et inconvénients, respectivement.


AVANTAGES des EAs commerciaux

Nous abordons la chose en ces termes:

  1. Expérience
  2. Discipline
  3. Diversification
  4. Vitesse

 

1) Expérience

Trading Experience

L’achat d’un EA offre aux non-programmeurs et nouveaux traders, une voie “facile” vers le trading algorithmique.

Apprendre par soi-même demande du temps, des fonds, de la patience et de l’expérience, avant d’atteindre un niveau où le développement d’une stratégie qui peut effectivement être mise en production devient possible.

Le défi d’apprendre à négocier manuellement est souvent aussi déconcertant (sinon plus) que d’apprendre à programmer des stratégies de trading algorithmiques.

En outre, la plupart des EAs sont souvent commercialisés avec des backtests s’étendant sur plusieurs années, et peut-être même une expérience professionnelle. Cela suffit généralement pour que les traders fassent confiance au travail du fournisseur d’EA plutôt que d’entreprendre eux-mêmes un parcours d’apprentissage.

Cela réduit le processus à un basique achat d’EA, puis de laisser “la machine tourner” sur les marchés.

Rien de mal à cela bien sûr – les gens achètent aussi des fours à micro-ondes 🙂 Ils ont juste besoin de savoir comment les utiliser, pas de savoir les fabriquer.


2) Discipline

Trading Discipline

Le trading discrétionnaire n’est pas une mince affaire.

Au strict minimum, c’est un test de patience, de compétence et de sang-froid bien plus intense et stressant que la plupart des autres professions.

Un trader discrétionnaire tente manuellement d’assurer une gestion des risques stable, d’entrer / sortir de position selon des critères définis, et de résister à la tentation de s’engager dans des opérations de «conviction» ou de «vengeance» – pour n’en nommer que quelques exemples.

Répéter cet exercice sur plusieurs marchés est une tâche monstrueuse, même pour les personnes les plus expérimentées.

Les humains sont naturellement toujours exposés au risque d’erreur humaine (à la fois accidentelle et comportementale), cette dernière étant plus problématique que la première dans le trading.

En conséquence, les solutions de négociation automatisées “à la portée de tous” constituent une alternative attrayante, offrant un moyen peu coûteux d’appliquer des règles et des mesures de risque prédéfinies.

En étant automatisés, ils atténuent dans toute la mesure du possible les impacts négatifs de cette limitation humaine.


3) Diversification

Portfolio Diversification

Les traders manuels qui négocient plusieurs marchés se retrouveront souvent confrontés à un éventail de graphiques (un ou plusieurs pour chaque marché sous-jacent qu’ils souhaitent négocier).

Chaque graphique contiendra un ensemble d’indicateurs de marché superposés, en distillant l’action des prix ainsi que d’autres facteurs encore, en une information exploitable.

Même avec une stratégie de trading unique appliquée sur plusieurs marchés, cette pratique (en particulier pour les day traders) nécessite de disposer d’u mode multitâches «multimodal»:

  • prendre en compte de multiples données (prix, données techniques, news, etc)
  • pour CHAQUE marché étudié
  • en réagissant rapidement… en temps réel!

Le stress impliqué peut souvent être une raison suffisante pour dissuader les traders les plus vaillants, de poursuivre de multiples marchés manuellement.

Les EAs automatisent cet effort. En fonction de leurs caractéristiques, ils peuvent facilement analyser plusieurs marchés simultanément, en appliquant un ensemble de règles prédéfinies pour négocier sans aucune émotion humaine (et le risque associé d’erreur évitable).


4) Vitesse

Transaction Speed (Humans vs Robots)

Les temps de réaction humaine sont incontestablement plus lents que ceux des ordinateurs.

Par exemple, la réponse d’un trader humain à un signal ou un événement de marché, au plus vite, impliquera au moins quelques secondes.

La même réponse peut être fournie par les ordinateurs en une fraction de ce temps. Dans le cas de MetaTrader, cela peut aller de quelques microsecondes à quelques millisecondes.

L’avantage en terme de vitesse offert par les EAs est donc un atout supplémentaire pour les traders, en particulier ceux qui négocient manuellement des fréquences intraday ou plus élevées.

Voyons maintenant les aspects négatifs.


INCONVENIENTS des EAs commerciaux

Nous abordons la chose en ces termes:

  1. Backtests crédibles vs. illusoires
  2. Identification du fournisseur
  3. Lorsque même un track record ne suffit pas

 

1) Backtests crédibles vs. backtests illusoires

Dans un article récent sur le backtesting MetaTrader, nous avions discuté de plusieurs bonnes pratiques cruciales pour le traitement des données, la sélection des paramètres et d’autres facteurs variables, lors du backtesting de toute stratégie de trading.

Un défi pour les traders (anciens et nouveaux) lorsque l’on considère les EAs commerciaux, est de déterminer si les vendeurs ont exercé de telles pratiques lors de la publication des backtests faisant la promotion de leurs produits.

En particulier, les produits dont les backtests présentent une croissance «exponentielle» ou (au pire extrêmement stable) par rapport aux données historiques, qui sont très susceptibles de présenter des performances différentes (et généralement inférieures) lorsque la stratégie est soumise à des conditions réelles de marché.

Pour nous exercer, quel backtest ci-dessous croyez-vous être le plus crédible:

Backtest A) Croissance du capital de 500 USD à 5 000 000 USD sur une période de 10 années de backtest, et qui ressemble à ceci:

Overfit Trading Strategies (risk-focused)

Backtest B) Croissance du capital de 500 $ US à 1 100 $ US au cours de la même période de 10 années de backtest, et ressemblant à ceci:

Realistic Backtest MetaTrader

Si vous aviez prévu d’acheter le backtest ressemblant à (A), vous devez être concerné.


2) Identification du fournisseur

Les traders qui envisagent des solutions algorithmiques commercialisées devraient se méfier des fournisseurs n’ayant aucune preuve de trading démontrée, autre que ce que disent leurs sites Web.

En fait – il serait même bienvenue de demander au vendeur un lien vers son DARWIN!

Les traders professionnels comprennent la Capacité et la Divergence. Si un trader ayant de l’expérience et une stratégie de trading rentable propose sa propriété intellectuelle à la vente, les chances qu’elle reste rentable à mesure que le nombre d’utilisateurs augmente, sont au mieux minces.

 

Au strict minimum, les questions suivantes devraient toujours être posées au vendeur:

  1. Combien de traders ont acheté votre EA jusqu’ici?
  2. Avez-vous un track record live, de préférence un DARWIN listé publiquement?
  3. Si oui, votre EA a-t-il déjà fonctionné avec un courtier DMA qui transmet vos transactions directement au marché, ou avec un courtier/dealer?

 

Voici une déclaration audacieuse:

Un historique de trading réel utilisant un capital limité dans un environnement non-DMA, est aussi bien que ne pas avoir de track record du tout.


3) Lorsque même un track record ne suffit pas

When a live trading track record just isn't enough.

Quelques règles générales à observer:

  1. Si un grand nombre de traders utilisent déjà le même EA sur plusieurs sites, les chances d’obtenir un rendement similaire au backtest sont minces (voire inexistantes)
  2. Si un backtest montre un capital de départ insignifiant se transformer en capital fial gigantesque, les probabilités sont très élevées que la stratégie use excessivement de levier, et souffre d’aversion au risque (encaisse de petits gains tandis qu’on laisse courir les trades perdants).

Dans ces deux cas, le backtest et l’historique de trading réel correspondant (si présenté) par un fournisseur d’EA ne peuvent pas être considérés comme crédibles pour les raisons suivantes:

  1. Le backtest utilise probablement des pratiques qui seraient incroyablement dangereuses (voire impossibles) de reproduire dans des conditions de trading réelles
  2. Contrairement aux actifs DARWIN où les traders / investisseurs ont une visibilité sur la Capacité et la Divergence, un track record réel d’une personne x (le vendeur) ne peut jamais démontrer l’impact sur le marché d’un grand nombre de personnes envoyant les mêmes ordres sur le marché, sur le même instrument, au même moment, au sein , sur les mêmes actifs, dans un pool de liquidité limité desservi par un groupe de fournisseurs de liquidité défini.

 


Conclusion

Nous encourageons tout le monde à lire le point de vue de notre CEO sur ce sujet, dans MT4 EAs = good business model?

Comme toujours, n’hésitez pas à partager cet article avec vos collègues et sur les réseaux sociaux.

Plus les traders s’éduquent sur le trading, meilleurs ils sont susceptibles de devenir au fil du temps!

Relevez le défi – Rejoignez le mouvement des Traders Darwinex!

Darwinex - The Open Trader Exchange