Entrevue avec FxAzil (DARWIN $CLA)

20 July 2018
Nicolas Faucheur

Nous avons aujourd’hui le plaisir d’interviewer ‘FxAzil’, le trader derrière le DARWIN $CLA, basé sur une stratégie de trading qui se négocie depuis l’origine – juin 2016 – via le courtier Darwinex.


Parlez-nous un peu de vous. Comment avez-vous commencé, et depuis combien de temps êtes-vous sur les marchés financiers?

Je me suis intéressé aux sociétés et leurs actions dès mon plus jeune âge, peut-être en regardant un film sans vraiment comprendre ce que cela voulait dire.

C’est en débutant l’université, que je suis entré en contact avec le marché boursier, en concurrence avec des étudiants plus âgés, possédant d’autres diplômes, et venant d’universités à travers tout le pays. Nous avions des comptes avec de l’argent fictif, mais avec des prix et des conditions réelles. Tout au long de mes études universitaires et depuis le début, j’ai remporté ce concours annuel plusieurs fois; J’avais une bonne intuition numérique, mais je manquais de connaissances, de compétences, de ressources et de moyens pour me développer davantage.

Quelques années plus tard, vers 2011 et grâce à Internet, je suis tombé sur le Forex, et j’ai pu enquêter et investir des fonds en direct à domicile. 5 années se sont écoulées jusqu’à ce que je réussisse à devenir un trader régulier. Je suis complètement autodidacte, il y a eu des milliers d’heures de tests, de changements et d’enquêtes; En 5 ans, j’ai facilement dépassé les 10 000 heures d’étude et de pratique estimées nécessaires pour acquérir les compétences nécessaires afin d’exceller dans un domaine.


A propos de votre stratégie de trading: quelles paires traitez-vous habituellement? Opérez-vous toujours sur les mêmes horizons de temps?

Je trade les paires majeures. La plupart de mes indicateurs fonctionnent sur 15M, mais j’observe le marché en utilisant n’importe quelle horizon de temps, sans que cela n’ait d’influence sur le choix de quad je rentre ou quand je sors.

Je gère une série de stratégies, toutes statistiquement valables depuis 2001. En moyenne, je perds 2 ou 3 mois par an, avec un Drawdown historique maximum fixé à 15%, un risque maximum par trade de 1.5%, seulement un trade par stratégie, sans grid, martingales, en ajoutant des positions, des moyennes ou en augmentant la taille du lot. De plus, j’utilise un algorithme pour éviter une sur-optimisation, et en même temps il permet dans son ensemble de maximiser les profits pour chacun des mois de toutes les années analysées; ce qui est la principale raison de la stabilité de mes comptes.

CLA.4.19


D’après vous, quelle est est votre plus grande force?

Utiliser (et comprendre) les bonnes pratiques. Dans tous les domaines, nous devons utiliser ce que l’on appelle les «bonnes pratiques» et les schémas, ce qui signifie qu’il y a une manière appropriée de faire les choses et si un problème surgit, quelqu’un a déjà étudié et donné une solution technique ver laquelle se tourner lorsqu’un problème similaire se produit.

Dans le cas du trading, certaines de ces bonnes pratiques sont:

  • Ne pas avoir un DD supérieur à 23%, car nous aurions alors besoin de profits exponentiels pour récupérer le capital.
  • Ne risquer pas plus de 2% par transaction (idéalement seulement 1%), car nous aurions besoin d’environ 10 pertes consécutives pour atteindre le DD maximum autorisé de 23%.
  • Ne pas utiliser de stratégies mathématiquement vouées à l’échec, telles que les stratégies de grid ou de martingale. En règle générale, nous ne devrions pas ajouter de positions ni augmenter la taille de lot face à une perte, car tout ce que vous faites à ce moment là, est d’augmenter exponentiellement le risque tout en maintenant un profit constant.
  • Toutes les transactions doivent avoir un stop loss et des conditions de sortie.

Savoir appliquer les bonnes pratiques et mes connaissances en statistiques, en maths et en programmation sont mes principales forces, ce qui m’a permis d’être le trader qui a le plus gagné avec un seul DARWIN. Depuis quelques mois, je suis parmi les meilleurs du ‘Hall of Fame’.

Ce n’est pas une coïncidence si $CLA a déjà gagné 13 places sur DarwinIA. Ce mois-ci, je me bats pour une nouvelle place, alors que le mois dernier, comme beaucoup d’autres, j’étais à deux doigts de gagner une place. $CLA doit être l’un des DARWIN qui a remporté la plus grand nombre de fois sa place au concours, produisant environ 200 000 EUR de capitaux alloués par DarwinIA.

CLA.4.19


Et votre plus grande faiblesse?

Mon manque de connaissance concernant les marchés financiers. Je ne comprends que les chiffres, les statistiques et la programmation. Je n’ai pas encore les compétences pour entreprendre une analyse fondamentale du Forex, et encore moins des actions. Je ne peux pas interpréter la direction du marché lorsqu’il y a un communiqué de presse. Je ne connais pas non plus les contrats à terme, je ne négocie pas d’indices, et je ne comprends pas beaucoup des concepts liés à ces choses. En tant que trader, je mets à profit mes forces, ayant de nombreuses faiblesses, que je prends une à une, pour les étudier et m’améliorer constamment.


Selon nos algorithmes, votre stratégie se distingue notamment par sa capacité à choisir le moment optimal pour sortir de position (Cs). Y a-t-il des conseils que vous pouvez offrir aux autres utilisateurs afin qu’ils puissent améliorer leur score sur cet attribut?

Dans la majorité de mes stratégies, j’utilise l’épuisement des prix qui a à voir avec l’actif étant suracheté ou survendu. Ajouter ceci à une bonne optimisation des paramètres de sortie garantit que mon score (Cs) conserve un bon niveau.


Quelle est la leçon la plus mémorable de votre carrière de trader?

Premièrement, le monde du trader peut être mauvais et trompeur. Il y a quelques mois, j’ai démasqué un fraudeur montrant avec des mails de myfxbook et de fxstat comment ses comptes soi-disant audités étaient faux. La mauvaise personne a été accusée, pensant que c’était la personne que j’attaquais. Dans le trading, j’apprécie par-dessus tout la confidentialité, même si je suis parmi les traders les plus rentables, je ne peux pas diffuser moi-même cette grande réussite mondialement, avec mon propre nom. Je serais probablement victime d’un crime et devrais déménager probablement ma famille loin du quartier où nous vivons, ou dans un autre pays. C’est la principale raison pour laquelle je n’ai accepté cette interview que récemment, bien qu’ayant été invité en octobre 2017.

Deuxièmement, tout ce que j’ai appris grâce à mes études peut être appliqué à des situations réelles. Beaucoup pensent qu’ils n’appliqueront jamais ce qu’ils ont appris en classe et que cela n’aide pas dans le monde réel. Je suis ici pour vous dire que dans ma vie professionnelle et surtout dans le trading, j’ai appliqué les techniques numériques que j’ai apprises à l’université, et ce n’était pourtant pas un diplôme traditionnellement associé aux marchés de capitaux.

Peu importe ce que vous faites dans la vie, utilisez les “bonnes pratiques”.


Pour finir, un dernier mot aux autres traders et investisseurs qui lisent ceci?

Pour les traders, utilisez les meilleures pratiques et la validation statistique dans vos stratégies. Vous devriez être responsable avec vos ‘suiveurs’ et publier un compte sérieux, je recommanderais d’avoir des niveaux suffisants de profits moyens en terme de pips, d’espérance et de temps sur le marché. Vous devez toujours penser aux profits de vos investisseurs, ce qui se traduira finalement par vos profits.

Pour les investisseurs, recherchez des comptes qui montrent l’utilisation de bonnes pratiques et de moyennes statistiques. Soyez patient parce que les bons comptes ont aussi des périodes où il y a des pertes, que vous devez savoir comment surmonter.

CLA.4.19