Entrevue avec bocoja (DARWIN $ULI)

31 January 2019
Nicolas Faucheur

Nous avons eu le plaisir d’interviewer Javier Colón. Il est l’un des trois fondateurs de Darwinex, mais cette fois-ci, c’est au trader que nous parlons!

L’historique de son DARWIN ULI débute en juin 2016, et compte trois fois le titre de gagnant de DarwinIA (juin, septembre et décembre 2018).


Javier, nous savons que vous êtes un co-fondateur de Darwinex, mais nous ne savons presque rien de votre histoire en tant que trader. Comment cela a-t-il commencé et depuis combien de temps négociez-vous?

Je négocie depuis que j’ai 18 ans. J’ai commencé avec les actions et j’ai très vite compris qu’il n’y aurait pas de retour en arrière possible.

A 29 ans, j’ai adopté le métier de trader, à temps plein, sur devises et contrats à terme, jusqu’à ce qu’à 32 ans, j’ai eu l’idée de fonder Darwinex, parce qu’il était évident qu’il devrait y avoir plus de traders suivant ce parcours.

Mon rêve est que toute personne ayant une véritable passion pour le trading puisse en vivre, indépendamment de son background. Si Darwinex persiste, ce rêve se réalisera.


Pourquoi négociez-vous manuellement?

Je sais qu’il est possible de gagner de l’argent avec des stratégies automatisées, mais j’ai également vu nombre d’entre elles faire faillite après une ou deux années d’activité réussie.

Le marché change beaucoup et avec les stratégies automatisées, il est plus compliqué de s’adapter aux changements, du moins c’est le cas pour moi. C’est pourquoi je préfère échanger manuellement, cela me donne un sentiment de contrôle.

Je crois que l’intuition que vous développez au fil des ans est un atout que vous pouvez utiliser à certains moments, et dans certaines conditions du marché.


En ce qui concerne la stratégie sous-jacente à ULI, comment un trader manuel peut-il négocier 41 actifs en moyenne 11 à 14 fois par jour?

Je passe effectivement beaucoup de transactions mais mes décisions ne sont pas si nombreuses. J’entre sur le marché toujours sur les paires sur lesquelles j’ai précédemment identifié un mouvement sur des graphiques quotidiens ou hebdomadaires. Je ne peux pas échanger sur des délais inférieurs en raison de mon travail.

J’étudie les graphiques la nuit en mettant en place les paires qui sont sur le point de donner un signal. S’ils finissent par donner un signal (un ou deux actifs par semaine), j’entre sur le marché avec 6 à 8 transactions à long terme, en scindant l’entrée, puis en cours de journée – le terminal MT4 est toujours ouvert sur l’un de mes postes. J’essaie de récolter quelques pips sur le même actif lors de mouvements intraday, dans ce cas, dans les deux sens.

Par exemple, si j’ai un signal long en hebdomadaire sur un actif, mais que le graphique 4H part dans la direction opposée, j’entre avec des transactions dans cette direction opposée. Si elle atteint un support et rebondit, je reviens dans le sens de la tendance pour obtenir 10 pips supplémentaires par transaction, ou même moins.

La rentabilité d’ULI dépend à 80% des transactions à long terme et à 20% des transactions à court terme. Si je me trompe dans les tardes à court terme, cela ne me touche pas trop, je peux donc combiner cela avec mon travail quotidien.

Les pertes d’ULI résultent de mouvements défavorables de plus de 1 000 pips, c’est-à-dire que peu importe si un communiqué de presse est défavorable à mes transactions, j’ai toujours une marge de réaction.

Mon DARWIN souffre lorsque les signaux hebdomadaires sont à l’opposé des signaux quotidiens. Dans ces cas, je lutte contre la gestion des transactions, ce qui est la raison des baisses brutales avec des rebondissements soudains (comme le dernier que j’ai eu).

D’autre part, je divise également beaucoup les positions pour augmenter la capacité. Si les AuM sur ULI augmentent à l’avenir, j’ai beaucoup de marge pour augmenter sa capacité.


ULI.4.2


L’attribut avec la plus mauvaise évaluation pour ULI est, de loin, (Os) Open Strategy. Avez-vous une explication à cela?

C’est quelque chose que j’ai observé à propos de mon trading depuis le début. J’ai un mauvais timing en entrant dans les trades. Non seulement parce que l’attribut le dit bien, mais je l’ai toujours observé. C’est probablement le résultat de mon impatience. En effet, ce n’est pas ma principale vertu.

Malgré tout, la stratégie m’a donné de bons résultats et je n’ai pas l’intention de changer quoi que ce soit.


ULI.4.2


Vous négociez avec une VaR mensuelle de 40%. Comment supportez-vous mentalement un tel risque? Prévoyez-vous de réduire la VaR de votre stratégie dans le futur?

Mentalement, je ne pense pas au risque en pourcentage, mais en valeur monétaire. J’ai commencé avec 500 euros sur le compte, la stratégie était nouvelle pour moi et je voulais la tester.

Jusque-là, je négociais en utilisant les mêmes indicateurs, mais sur des bougies de 4 heures et je voulais voir comment adapter la stratégie à des bougies de timeframe plus long. Comme je ne savais pas si cela fonctionnerait ou non, j’ai préféré ne risquer qu’un petit montant.

Immédiatement après avoir commencé, j’ai subi un drawdown important qui m’a fait augmenter la VaR car je n’avais pas bien calibré la taille du lot. Depuis lors, j’essaie de la réduire, graduellement.

Le problème de ma VaR devient palpable quand Darwinex gère les risques d’ULI.

Avec une telle VaR, il est important d’adapter la taille du lot à l’équité. Comme mon capital varie beaucoup, surtout lors des retraits, il est important de réduire la taille. Cela s’est passé lors de mon dernier drawdown. Je suis allé longtemps sur le GBPAUD avec une entrée hebdomadaire, avec 5.000 euros sur le compte et 0,7 lots. À la fin, j’ai recouvert le drawdown de 1 000 pips de drawdown, récolté 1500 EUR et conservé 0.2 lot seulement. Puis, le marché a fini par se renverser et, pendant son évolution, j’ai encore augmenté ma taille jusqu’à récupérer les 5 000 euros. C’est quelque chose avec lequel je lutte beaucoup, c’est pourquoi je vais continuer à essayer de diminuer ma VaR.

De plus, rien ne sert de négocier avec une VaR aussi élevée en ayant la possibilité d’investir dans votre propre DARWIN et en gérant le risque au moyen de cet investissement. Il y a eu des moments où j’avais investi 100.000 dollars dans mon DARWIN quand j’ai vu que ma stratégie allait se redresser. Grâce à l’investissement dans le DARWIN, je peux également remédier aux lacunes de mon calendrier en ce qui concerne les entrées hebdomadaires.

 


Que s’est-il passé à partir de la mi-octobre 2018 avec votre note (La) d’aversion au risque? Il a chuté de plus de 8 à 2.

C’est quelque chose qui se produit avec les entrées hebdomadaires lorsque le marché évolue violemment dans le sens inverse. Lorsque vous êtes en perte sur votre position, la partie inférieure (rouge) du graphique (La) vous pénalise et elle ne se récupérera pas si vous ne démontrez pas être capable de conserver la position jusqu’à ce que le marché se retourne enfin. C’est ce qui s’est passé, et ma note (La) s’est beaucoup améliorée depuis.

Ce qui est vraiment important, c’est d’ajuster la taille du lot pendant le drawdown. Au lieu d’accumuler des trades comme le font les traders moins expérimentés, il faut les réduire. De cette façon, le marché ne vous exclut jamais d’une direction correcte. Lorsque vous négociez à long terme avec un risque élevé et que vous voulez survivre, il n’y a pas d’autre moyen.

Beaucoup de gens, en regardant ce DARWIN, pensent que c’est une martingale, alors que c’est exactement le contraire. Si c’était une martingale, la VaR ne serait pas aussi stable.

Dans le journal de trading, il semble que le nombre de transactions augmente au cours des drawdowns. C’est parce que j’ouvre les traders de couverture dans la direction opposée. J’aime le faire de cette façon afin de voir le résultat de la couverture en temps réel. De cette façon, je sais si la décision de couverture a été correcte ou non et je peux aussi la quantifier.


ULI.4.2


Merci pour cette entrevue, Javier!


Des questions spécifiques que vous voudriez poser à Javier? Laissez-les comme des commentaires et nous essaierons de vous répondre!


Register for the webinar "Fundamentals of the DARWIN Exchange for traders"