Entrevue avec jgmcps (DARWIN $BPX)

10 July 2018
Nicolas Faucheur

Jgmcps est le trader derrière le DARWIN BPX. Avec un historique débutant en novembre 2016, le darwin BPX a obtenu un D-Score supérieur à 70 depuis mai 2018, et il est actuellement inclus dans 3 des filtres par défaut sur le DARWIN Exchange.


1. Parlez-nous un peu de vous. Comment avez-vous commencé, et depuis combien de temps êtes-vous sur les marchés financiers?

Je suis marié et j’ai deux jeunes enfants. J’aime voyager avec ma famille et passer du temps avec les gens. Mais ce que j’aime le plus est de contribuer à la vie des gens de telle sorte qu’ils obtiennent des résultats tangibles dans des domaines qui leur tiennent à cœur.

J’ai commencé à négocier des actions en 2006, et je suis passé par le chemin commun que beaucoup font quand ils commencent – les actions puis les options, les contrats à terme, puis le Forex. Je l’ai fait parce que je pensais que ce serait un moyen facile de gagner de l’argent. Je ne peux pas dire que j’avais tort, mais je peux dire que ce n’était pas aussi facile que je le pensais au début.


2. A propos de votre stratégie de trading: quelles paires traitez-vous habituellement? Opérez-vous toujours sur les mêmes horizons de temps?

Je traite à peu près n’importe quelle paire de devises, mais rarement les exotiques tels que le Peso, Krone, Lire, etc., et je prends plus de 95% de mes décisions sur l’horizon de temps journalière (ou supérieur).

Je le fais pour une raison très précise – je veux que le plus grand nombre de participants de marché rejoignent mon positionnement. Par exemple, tous ceux qui négocient sur la base d’un graphique 60 ou 240 minutes tous les jours,  ne regardent probablement pas le graphique de 5 minutes pour leurs décisions de négociation.

Cela signifie que, si je cherche des niveaux basés sur le graphique de 5 minutes, quiconque opère sur une horizon de temps plus large ne me rejoindrait pas forcément dans mon opération. Tandis que si je vois un niveau évident sur un graphique journalier, ce niveau sera également évident sur les graphiques de 240 minutes, 60 minutes, 30 minutes, 15 minutes et 5 minutes. Tout le monde peut et verra ce niveau, et 90% de ces traders prendront probablement une décision basée sur cette information.

Cela ajoute une multitude de participants visant le même positionnement que le mien.


BPX.4.6


3. D’après vous, quelle est est votre plus grande force?

Je cherche et j’attends ce qui est évident. Je n’essaie pas d’être intelligent – je me concentre uniquement mon attention sur l’obtention du résultat; faire du profit.


4. Et votre plus grande faiblesse?

J’oublie que je suis assez bon. Parfois, j’ai le sentiment qu’il me faille être comme quelqu’un d’autre pour être qui je suis vraiment.


5. Nos algos témoignent que votre DARWIN BPX est particulièrement performant sur les Attributs Investisseur (Os) et (Cs). Quelles idées proposeriez-vous à d’autres traders qui ont besoin d’améliorer ces attributs?

J’opère sur des niveaux de supports / résistances évidents. “Évident” est le mot important ici.

On peut devenir très technique et trouver des niveaux de support et de résistance cachés – mais il faut être intelligent pour les trouver. Je suis à la recherche d’opérations que même les gens comme moi qui ne sont pas aussi intelligents que les autres peuvent les voir. Je veux que ce soit très évident.

Si le marché descend à un plus bas de 5 ans, alors c’est un niveau très évident, et je veux opèrer – et la plupart des autres le feront aussi. Donc, à ce moment-là, beaucoup de traders rentreront Long et/ou sortiront de leur positions Short, ce qui fera monter le marché. Continuez à le faire maintes fois et vous verrez que vous avez assez souvent frappé le haut ou le bas d’un mouvement temporaire.


BPX.4.6


6. Quelle est la leçon la plus mémorable de votre importante que vous avez apprise dans votre carrière de trader?

Négociez de petites opérations et prenez vos profits. Peu importe quand vous prenez des profits – prenez-les!


7. Un livre à recommander aux autres traders?

Rien ne me vient immédiatement à l’esprit. Je suis sûr que chaque livre délivre sa pépite dans ce processus personnel d’amélioration.


8. Pour finir, un dernier mot aux autres traders et investisseurs qui lisent ceci?

Traders: souvenez-vous que vous faites du trading pour gagner de l’argent. Vous ne faites pas ce métier pour être intelligent, pour capturer de grandes tendances, devenir un analyste, ou autres. Débarrassez-vous de tout ce qui ne conduit pas directement à votre but, gagner de l’argent. Négociez petit et prenez vos profits, autant que faire se peut. L’argent suivra de lui-même.

Investisseurs: vous êtes tous super. Vous faites partie de ce qui fait fonctionner cet écosystème. Merci pour ça. Et rappelez-vous, une semaine perdante n’est pas indicative d’un système en panne. Commencez à investir petit et donner plus d’argent à fur et à mesure que vous vous sentiez à l’aise avec le trader. Et, encore une fois, merci d’être là!


BPX.4.6